Tuesday, August 7, 2012

Faust (mais pas par Gounod)



NDLR: La série « Billet de faveur » présente des billets qui n'ont pas encore été présentés en français. Ce billet fut publié originalement le 2 juillet 2012 sur OperaLively. Version originale:






http://operalively.com/forums/showthread.php/1010-OTF-%96-Faust-(not-by-Gounod)?p=14129#post14129

========================================================
Pour mes deux prochains billets du mardi, je vous propose une exploration musicale autour de la légende germanique de Faust, rensue célèbre par le Johann Wolfgang von Goethe


Sans doute la version opératique de Charles Gounod vient immédiatement à l'esprit... Toutefois, je vais remettre l'audition de cet opéra au billet de la semaine prochaine, et je me concenterrai plutôt sur la musique issue d'autres coimpositeurs.


Faust –l'oeuvre littéraiure


Faust est le protagoniste proncipal d'iune légende germanique. Un homme de lettres qui troque son âme pour connaître tous les secrets et  les plaisirs du monde des mortels.


Pièces de théâtre et autres manifestations basées sur cette légende abondent en Allemagne et dans le reste durègnes germaniques au XVIe siècle, présentatnt Faust et Méphisto comme des personnages parfois farfelus. En Angleterre, c'est  Christopher Marlowe qui s'attaque au sujet dans sa pièce The Tragical History of Doctor Faustus. Dans l'adaptation de Goethe deux siècles plus tard, on rtrouve le Faust intellectuel et raffiné de la légende. En plus de Marlowe et Goethe, on compte Nikolaus Lenau parmi les auteurs qui font une adaptation (quoique la version Lenau s'approche beaucoup de celle de Goethe).

Faust en musique

En plus de Gounod, Mefistofele d'Arrigo Boitoand Doktor Faust deFerruccio Busoni. et la légende dramatique iLa damnation de Faust de Hector Berliozs approchent Faust dans un context opératique. Il y a même une version moderne signée Havergal Brian

Ailleurs dans le répertoire, soulignons Robert Schumann et ses Scènes de Faust d'après Goethe, la deuxième (et substantielle) section de la Symphonie des Mille de  Gustav Mahler, et de Franz Liszt Eine Faust-Symphonie in drei Charakterbildern et une ouverture de concert de Richard Wagner.

Puisuqe nous avons écouté la symphionue de Liszt l'an dernier j'ai choisi d'inclure dans notre playlist un autre Liszt, inspiré de Lenau, l'une des deux valses de Méphisto.





Richard WAGNER (1813-1883)

Faust-Ouvertüre, en ré mineur, WWV 59

Staatskapelle Dresden sous Christian Thielemann


Franz SCHUBERT (1797-1828)
Gretchen am Spinnrade, D.118
Renee Fleming avec Christoph EIschenbach

Hector BERLIOZ (1803-1869)
Sélections de La Damnation de Faust, Op.24
(Menuet des follets, Ballet des Sylphes, Marche Hongroise)
San Francisco Symphony Orchestra sousPierre Monteux

Robert SCHUMANN (1810-1856)
Ouverture, extrait de Szenen aus Goethes Faust, WoO 3
Ensemble 212 under Yoon Jae Lee

Gustav MAHLER (1860-1911)
Deuxième partie de la Symphonie no.8 en mi bémol majeur ('Symphonie des MIlle')
(Scène finale de Faust d'après Goethe)
Twyla Robinson, soprano (Magna Peccatrix)
Christine Brewer, soprano (Una Poenitentium)
Anna Prohaska, soprano (Mater Gloriosa)
Janine Baechle, mezzo-soprano (Mulier Samaritana)
Mihoko Fujimura, mezzo-soprano (Maria Aegyptiaca)
Johan Botha, ténor (Doctor Marianus)
Michael Volle, baryton (Pater Ecstaticus)
Ain Anger, basse (Pater Profundus)
Tölzer Knabenchor, Gerhard Schmidt-Gaden, chef des choeurs
Lettischer Staatschor, Māris Sirmais, chef des choeurs
Chor des Bayerischen Rundfunks, Peter Dijkstra, chef des choeurs
Sinfonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Mariss Jansons, dir.

Franz LISZT (1811-1886)
Valse Méphisto no. 1, S. 514
André Laplante, piano





========================================================

A NE PAS MANQUER

Le cinquiàme volet de l'été des sonates met en vedette le pianiste Finlandais Paavali Jumppanen  dans des sonates pour piano de Beethoven et Mozart. Visitez  http://www.mqcd-musique-classique.com/forum/showthread.php?p=110772#post110772