Friday, October 19, 2012

Montage # 76 - Anniversaire Debussy Anniversary Part 1/1ère partie



As of November 23, 2012, this montage will no longer be available on Pod-O-Matic. It can be heard or downloaded from the Internet Archive at the following address / A compter du 23 novembre 2012, ce montage ne sera plus disponible en baladodiffusion Pod-O-Matic. Il peut être téléchargé ou entendu au site Internet Archive à l'adresse suivante:


 
pcast076- Playlist

===================================================================== English Commentary – le commentaire français suit

For the next two weeks, we will dive into music by Claude Debussy, whose 150th birthday is probably being celebrated by most major musical institutions, be they chamber music societies or symphony orchestras.

When it comes to sympohonic music, nothing is more seminal than La Mer, which was part of one of our Great Escape montages earlier this year and was also the subject of a special OTF post in August. But there is so much more... First up, an orchestral version of a piano duet, a little march on scottish themes.

Along with La Mer, Iberia is another triptych of Debussy's that comes immediately to mind. Iberia is Debussy's look at Spain, and is often presented (as I did today) as a stand alone piece.

Iberia is, itelf, part of another larger triptych, a third set of Images (Debussy wrote two sets for the piano and one for orchestra). Our Spring montage presented Rondes de Printemps which is another leg of that set - the third, Gigues, is integrated to the French commentary below.

I programmed Pelléas et Mélisande in August on OTF as well, and here I have chosen another piece for the stage by Debussy - Jeux is ballet music commissioned by Diaghilev and his Ballets Rusees, and was part of a gloriuos year of memorable ballets by the Paris-based company in 1912 and 1913, which included Ravel's Daphnis et Chloé and Stravinsky's Rite of Spring.

A third major work featured this week is another impressionist triptych - Nocturnes. There again, Debussy stretches the envelope of orchestral colour going from the jubilation of an outdoor celebration to the mysticism of the call of mermaids.

Of course, no Debussy orchestral playlist would be complete without the haunting Prélude à l'Après-Midi d'un Faune...

I think you will love this music too - and there is more to come next week!

=====================================================================
Commentaire français

Nos deux prochains montages sont consacrés à Claude Debussy, dont le 150e anniversaire est sans doute célébré cette année par la plupart de nos institutions musicales préférées, qu'il s'agisse d'orchestres ou de sociétés de muisique de chambre.

Cette semaione, place à la musique pour orchestre. Pusiqu'elle fût montée cet été durant la grande évasion je n'ai pas programmé La Mer cette semaine - mais j'y reviendrai le 30 octobre dans Quinze que j'en pense - à suivre...

Après une petite marche écossaise, j'ai programmé trois oeuvres majeures du catalogue pour orchestre de Debussy, à commencer par Iberia, le clin d'oeil de notre jubilaiure vers ses voisins à l'Ouest de la frontière..

Souventg porogrammée seule comme aujourd'hui, Iberia est, en faitm une de trois oeuvres qui forment un tryptique d'Images (on connaît, bien sûr, les deux jeux d'images pour piano). Les autres volets sont Rondes de Printemps monté en mars dans notre hommage au printemps et le dernier volet, Gigues, est présenté ci-dessous:




Pelléas et Mélisande fut l'objet de Mardi en Musique cette semaine, et j'ajoute ici une autre pièce pour la scène. Jeux fut une commande de l'impressario Diaghilev et ses Ballets Rusees, et fait partie d'une saison de danse inoubliable qui inclut Daphnis et Chloé (Ravel) et le Sacre du Printemps (Stravinski).

Notre troisième sélection majeure sont les Nocturnes pour orchestre, un survol impressioniste de sons et d'émotions allant du chaos d'iune fête aux aspects mystérieux du chant des srènes...

Finalement, aucun survol orchestral de Debussy n'est complet sans l'audition du Prélude à l'Après-Midi d'un Faune...

Plus encore la semaine prochaoine - Bonne écoute!