Tuesday, February 28, 2012

La Chronique du disque (février 2012)


In English: http://www.talkclassical.com/blogs/itywltmt/944-la-chronique-du-disque.html


NDLR: La chronique du disque est un billet présenté mensuellement, relatant mes achats et acquisitions du mois qui s’achève. Ceci n’est pas une «critique du disque», mais plutôt un billet d’informations : qu’est-ce que j’ai trouvé, où l’ai-je trouvé, et qu’est-ce que j’en pense. Des informations qui peuvent piquer votre curiosité et (peut-être) vous amener à considérer les pièces ou même les prestations que je propose, afin de les ajouter à votre collection.
Parce qu’il se doit, je vais assigner une «note» (une lettre entre A et D) pour ces achats – en fait, deux notes, comme on le fait au patinage artistique. Une note sera attribuée à la qualité sonore (QS), et une autre pour l’impression globale (IG). Voici un barème :
  • Pour la qualité sonore: mon point de référence est mon iPod avec écouteurs de type bouton. J’écoute mon iPod au travail et dans l’autobus, donc avec un certain niveau de bruit de fond. Une «bonne» note est assignée si la prise de son est bonne, la musique est claire et exempte de bruits de surface, et généralement permet une audition claire de la prestation sans dérangement.
  • Pour l’impression globale: il s’agît-là d’une note subjective, entièrement basée sur la performance dans le contexte d’auditions comparables. Une «bonne» note requiert une prestation convaincante, pleine de virtuosité, représentative de l’ère et des traditions qui accompagnent la pièce.


Mes acquisitions pour le mois de février



Nos sélections du mois: de la musique pour orgue, des transcriptions pour orchestre et un téléchargement "monstre" de musique d'Olivier Messiaen. Sans plus tarder...



Messiaen Edition [Erato 18CD]
[Torrent]

2012 est une année anniversaire 
pour Messiaen - celle de son décès. Afin de parfaire ma collection, j'ai téléchargé cet ensemble de ré-éditions ERATO des musiques du compositeur. Au moment d'écrire ces lignes, je n'en ai absorbé environ que la moitié, mais j'ai une très bonne impression de ce que j'ai entendu. Dans l'ensemble, du piano seul (joué surtout par Mme Messiaen, Yvonne Loriod), des sélections pour orgue (avec le compositeur et Marie-Claire Alain) et des plages pour orchestre, signées surtout par un de ses émules, Marius Constant. Je recommande cet écrin! A- pour la QS, A pour l'IG.



POULENC: Organ Concerto / WIDOR: Organ Symphony No. 5 / GUILMANT: Organ Symphony No. 1
[eMusic
]

Ceci est l'un de deux disques CHANDOS par Yan-Pascal Tortellier et Ian Tracey (titulaire des grands orgues de la cathédrale de Liverpool) de sélections pour orgue et orchestre, et orgue seul. Même si j'aurais préféré que M. Tracey se laisse emporter dans la toccate de la cinquième symphonie de Widor, l'orgue de Liverpool y figure très bien. Rien à dire pour le concerto de Poulenc et la symphonie pour orgue et orchestre de Guilmant  sollicite le grand instrument beaucoup plus que le Saint-Saens. Je ferai peut-être l'achat de l'autre disque! A pour la QS, A- pour l'IG.




ORGAN MUSIC FROM THE USA
[eMusic]

Une combinaison inusitée: des oeuvres Américaines, jouées par un Suédois sur un orgue de facture suédoise...Le répertoire qui est primé ici est habituellement laissé à des artistes Américains (comme notre vénérable E. Power Biggs), mais le résultat dans son ensemble est une belle surprise. Les Variations on America du compositeur Charles Ives ouvrent le tout avec panache, et les autres pièces suivent avec des interprétations convaicantes. John Cage n'a pas beaucoup de pièces accessibles dans son portefeuille, mais  Some of 'The Harmony of Maine' vaut la peine d'èetre entendu. Un excellent disque BIS, A pour la QS, A pour l'IG.




Wood: Orchestrations by Sir Henry Wood
[eMusic]

Les prochaines sélections ont un trait commun: les tableaux d'une exposition de Moussorgski, dans des orchestrations autres que celle de Ravel. J'entends proposer un QQJP sur ce sujet au printemps.

Sir Henry Wood (le père des proms), a orchestré un bon nombre d'oeuvres pour son usage personnel, et certaines de ces oeuvres entrecoupent le répertoire des orchestrations de Léopold Stokowski. Sur cet album, il y en a deux: la toccate et fugue en ré mineur de Bach et les tableaux. Le Bach orchestré par Wood se compare 
favorablement au Bach orchestré par Stokowski, et par moment le surpasse. Les tableaux proposés ici sont dans la veine de la pensée de Ravel, mais les précède par plus d'une décennie. Une agréable surprise! A pour la QS, A pour l'IG.



STOKOWSKI’S MUSSORGSKY
[eMusic]

Matthias Bamert et l'orchestre Philharmonique de la BBC n'en sont pas à leur premier disque CHANDOS des orchestrations de Stokowski, mais celui-ci propose des titres fort différents des orchestrations habituelles. Autant Léopold montre un esprit démodé dans ses reprises baroqies, autant son Moussorgski est incisif et mesquin. La Nuit au Mont Chauve, entendue dans le Fantasia de 1940 en couplage avec l'Ave Maria de Schubert y perd son aspect tordu, qui ressort avec clarté lorsqu'entendu seul. Et que diure des tableaux! M. Stokowski en fait un tour de force pour orchestre, omettant une paire de tableaux "trop français" au goût de l'illiustre chef. De quoi se demander ce qu'il en aurait fait. Une trouvaille irrisistible. Oh, et le Boris Goudenov est tout aussi brillant. Chapeau! 
A pour la QS, A pour l'IG. 

En bref



  • MOUSSORGSKY: Pictures at an Exhibition [Internet Archive]: Afin de compléter la collection, j'ai téléchargé l'emregistrement Ormandy des tableaux qu'il commanda à son orchestrateur-maison, Lucien Caillet. Après l'écoute des deux autres ce mois-ci, je classerais celle-ci parmi les curiosités musicales dans ma collection. B pour la QS, B- pour l'IG.
  • DELIUS: On Hearing the First Cuckoo in Spring [eMusic]: C'est le 150e anniversaire de naissance de Delius cette année, et cet achat s'aligne avec mon désir de parfaire ma collection. Un bon disque, interprétations bien en place. La promenade en traineau est coquette! A pour la QS, A- pour l'IG.