Friday, October 21, 2011

Montage #27 - Chopin "Number One" Montage / Montage Chopin "numéro un"


This montage is no longer be available on Pod-O-Matic. It can be heard or downloaded from the Internet Archive at the following address / Ce montage n'est plus disponible en baladodiffusion Pod-O-Matic. Il peut être téléchargé ou entendu au site Internet Archive à l'adresse suivante:



pcast027 Playlist



========================================================

English Commentary - le commentaire français suit

This week’s Number One Obsession montage is dedicated to Chopin.

As luck would have it, I don’t believe I have provided any Chopin in my past montages. It is not because I dislike his music – far from it – it simply that the themes I have exploited so far have not provided a good opportunity to do so.

Chopin is the absolute master of the romantic piano, and nobody (save maybe Liszt) has managed to so intelligently combined musicality and virtuosity. Many pianists attempt Chopin, few stand out as having that rare combination themselves.

In this week’s montage, we will hear Chopin played by two of my favourite Chopin pianists of the 20th century – Vladimir Ashkenazy and Artur Rubenstein.

I gave Ashkenazy the task of playing some of Chopin’s earlier works: his Rondo op. 1 and his first (and least played and recorded) piano sonata. Both youthful works are strong, and indications of things to come.

As for the elder Rubenstein, he will be soloist in the first piano concerto and in the first scherzo.

To complete today’s post, some more from another stellar Chopin performer: Vladimir Horowitz playing Chopin’s first Ballade (in G minor, op. 23)




I think you will love his music too.

========================================================

Commentaire français

Mon montage cette semaine, dans le cadre de mon obsession numéro un, est dédié à Chopin.

Je Remarque que je n’ai pas encore inclus d’œuvres de Chopin dans mes montages antérieurs. Ce n’est pas parce que j’ai un préjugé défavorable – loin de là – mais plutôt parce que mes thématiques n’ont pas vraiment fourni une occasion. Mais tout change aujourd’hui.

Comme la plupart des mélomanes, je crois que Chopin est le maître du piano romantique, alliant musicalité et virtuosité dans ses compositions comme nul autre compositeur, sauf peut-être pour Liszt. Il est donc de rigueur qu’un interprète ait ces mêmes qualités.

Donc je vous propose pour ce montage deux de mes pianistes préférés pour ce répertoire: Vladimir Ashkenazy and Artur Rubenstein.

Ashkenazy nous présente ici deux œuvres de jeunesse: le rondo op. 1 et la première sonate pour piano, celle qui est jouée et enregistrée moins fréquemment  que ses autres.

Tant qu’à Rubenstein, il sera soliste dans le premier concerto pour piano et le premier scherzo.

En complément de programme, ka première ballade interprétée par Vladimir Horowitz, lui aussi un interprète de choix pour Chopin. (La prestation YouTube est intégrée au commentaire anglais ci-dessus.

Bonne écoute!